logo
menu
ENTREPRISES
SALARIÉS & CHERCHEURS D'EMPLOI
PARTENAIRES
Le tuteur
T- T T+

Le tuteur

Transmettre son savoir et guider les nouveaux entrants

Vous avez envie de transmettre vos connaissances aux plus jeunes et de partager les valeurs de votre entreprise ? La fonction de tuteur est faite pour vous ! Notamment pour accompagner les nouveaux entrants en contrat de professionnalisation et les aider à gagner rapidement en autonomie. 

Quelles sont les missions du tuteur ?

Le tuteur a pour principales missions :

  • d’accueillir, informer et guider les nouveaux embauchés, 
  • d’organiser leurs activités dans l'entreprise,
  • de favoriser l'acquisition des savoir-faire professionnels,
  • d’assurer le suivi de la formation et de participer aux évaluations, en relation avec l'organisme de formation.

Vous pouvez suivre la formation volontairement, mais pour encadrer un salarié en contrat de professionnalisation, la formation de tuteur est obligatoire, sauf dans la branche des cafétérias.
Pour la branche HCR, la formation de tuteur obligatoire dans le cadre des contrats de professionnalisation et des contrats d’apprentissage est le Permis de former.

Quelles sont les conditions pour être tuteur ?

Le tuteur peut être le chef d'entreprise ou un salarié qualifié, expérimenté et volontaire.

Deux conditions sont à respecter pour être tuteur :

  • avoir au moins 2 ans d'expérience professionnelle et une qualification en rapport avec l'objectif de la professionnalisation visé,
  • ne pas suivre simultanément plus de 3 bénéficiaires de contrat de professionnalisation, contrat d'apprentissage ou période de professionnalisation (2 si le tuteur est le chef d'entreprise).
Quel est l’objectif de la formation ?

Pour le bon accomplissement de ses missions, il est important que le tuteur ait suivi une formation spécifique dont l'objectif est d'acquérir les outils et les méthodes pour :

  • transmettre les savoir-faire professionnels,
  • organiser et coordonner les activités du nouveau salarié dans l'entreprise,
  • évaluer sa progression.

Dans la branche CHR, la formation de tuteur obligatoire pour les contrats de professionnalisation est le Permis de former. Le tuteur doit justifier de l’obtention du Permis de former au moment de la conclusion du contrat.

 
 
Retrouvez-nous aussi sur les réseaux sociaux    Facebook  LinkedIn  Google +  YouTube
© Fafih 2016 | Tous droits réservés
En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus
X